Lorsque l’on rend à la terre sa capacité nourricière naturelle, les végétaux retrouvent leur autosuffisance physiologique.

Nous accompagnons les producteurs dans la mise en place de nouvelles techniques culturales, pour leurs permettre de développer leur propre autonomie.

Nous apprenons à observer un site dans sa globalité afin de mieux appréhender son potentiel et son organisation agronomique.

Rétablir l’équilibre naturel de la terre et définir de nouvelles techniques culturales

De plus en plus d’agriculteurs, viticulteurs et maraîchers souhaitent réorienter leur approche de la culture et de l’élevage. De mon point de vue, cette démarche commence nécessairement par une restauration de la terre.

Prairie temporaire de graminées légumineuses, semée au printemps dans un mélange céréalier d’automne.

Processus d’intervention en 2 étapes

1. Diagnostic global

Lecture des sols, des cultures, des arbres et de la végétation environnante.

Construction d’une cartographie des terres sur l’ensemble du site en précisant son hétérogénéité, sa nature, sa structure et son état sanitaire.

Collecte d’informations concernant les quatre à cinq années de cultures précédentes.

2. Plan d’action

Définir des pratiques adaptées au travail de la terre à moindre coût en fonction des besoins immédiats du producteur.

Élaboration avec le producteur de l’ensemble d’un cycle cultural mettant en synergie le végétal à cultiver et une sélection de plantes amélioratrices mellifères.

Préconisation et dosage du fertilisant naturel adapté aux besoins du client, lequel va favoriser la vie, l’équilibre sanitaire, la structure, l’aération et la perméabilité de la terre.

CONTACTEZ-NOUS

Des résultats visibles et progressifs

Dès la première année, il est possible d’observer un retour de la vie dans le sol, l’amélioration de son équilibre sanitaire, de sa structure, de sa perméabilité et de sa résistance à la sécheresse.

Cette méthode permet de réduire les besoins en eau tout en diminuant les coûts de travail.

On remarque rapidement que les végétaux présentent une nette amélioration de leur développement racinaire et une augmentation de leur résistance face à la maladie alors que parallèlement les herbes indésirables commencent à disparaître.

Prairie temporaire de graminées légumineuses, semée au printemps dans un mélange céréalier d’automne.

Des résultats exceptionnels et supérieurs à l’intensif me valent plusieurs articles dans la presse spécialisée ainsi que la visite de scientifiques de plusieurs institutions telles que le Service régional de la protection des végétaux, l’Établissement départemental de l’élevage, la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt (DRAF).

Découvrez les témoignages

A qui s’adresse ma méthode ?

îcone grappe de raisin vert Agro Alyzés Environnement

Viticulteurs

icône tracteur vert Agro Alyzés Environnement

Agriculteurs

icône legume vert Agro Alyzés Environnement

Maraîchers

icône village vert Agro Alyzés Environnement

Écosystèmes coopératifs